top of page

Goffin, impérial et prêt pour la coupe Davis

David Goffin a remporté la première édition du Challenger 125 de Louvain-la-Neuve, en proposant un tennis de grande qualité.

Adrien Vigneron C’est ce qui s’appelle une semaine de rêve. Autant pour les organisateurs du BW Open que pour David Goffin. Les premiers sont parvenus à faire salle comble grâce au N.1 belge (Ndlr: on parle déjà d’une édition 2024). Le second a enchaîné cinq matchs, remporté son premier trophée de la saison et engrangé les 125 points ATP du Challenger de Louvain-la-Neuve. Difficile d’imaginer meilleur scénario après avoir dû déclarer forfait avant son 1er tour de lors de l’Australian Open pour une intoxication alimentaire. Un constat d’autant plus vrai que le Liégeois (ATP 50) a joué son meilleur match de la semaine ce dimanche en finale. Il lui a suffi de deux petits sets (6-4, 6-1) pour écarter le Suédois Mikael Ymer (ATP 69), dans une finale opposant les deux meilleurs classés ATP du tournoi. "C’était vraiment un bon niveau, un très bon tennis comme je dois jouer. Je me suis montré agressif, solide et je ne l’ai pas laissé jouer. Le score peut paraître sévère mais ce n’était pas un match simple", se félicitait le Liégeois, titre acquis. Et maintenant Anvers… Sentimentalement, ce trophée acquis au BW Open a plus de valeur qu’un autre. "C’est deux fois plus de plaisir parce que je le gagne en Belgique. J’avais déjà remporté un Challenger, celui de Mons (en 2014). Il ne me manque plus que le tournoi d’Anvers. Pourquoi pas cette année ?" , souriait le lauréat remonté 41e mondial, ce lundi, à une place du top 40, sa meilleure position depuis juin 2022. "Honnêtement, je n’ai pas pensé au ranking en venant ici, expliquait-il. L’objectif était de jouer un maximum et de prendre du rythme, match après match. Je suis satisfait d’avoir proposé mon meilleur tennis de la semaine ce dimanche. La forme revient, je me sens bien physiquement.". Son contrat à Louvain-la-Neuve pleinement rempli, David Goffin décolle ce lundi à destination de la Corée du Sud où il rejoindra Zizou Bergs, Joris De Loore, Sander Gillé et Joran Vliegen. Ensemble, ils disputeront, le week-end prochain, la rencontre qualificative pour la phase finale de la Coupe Davis face au pays local. Johan Van Herck, qui vit sa dernière année à la tête des équipes nationales, espère sans aucun doute une bonne sortie des siens. "J’ai toujours eu la motivation et l’envie d’aller le plus loin possible avec la Belgique, de maintenir le pays au plus haut, commente David Goffin. Je n’en ai plus pour dix ans avec l’équipe belge. On a une chance de rejouer la phase finale et, même si ce sera difficile, on va essayer de la lui donner (NDLR: à Johan Van Herck)."

Posts récents

Voir tout

C’est ce qui s’appelle une semaine de rêve. Autant pour les organisateurs du BW Open que pour David Goffin. Les premiers sont parvenus à faire salle comble lors des derniers jours grâce à la vedette b

bottom of page