top of page

Les ramasseurs de balles, les me illeurs élèves de Philippe Dehaes TENNIS

Vingt-cinq jeunes officient comme ramasseurs de balles depuis le début de la semaine au BW Open.

Sébastien Braun

Philippe Dehaes gère les ramasseurs de balles actifs depuis lundi dernier au BW Open. "Vingt-cinq enfants étaient disponibles cette semaine. On a fait quatre équipes de six enfants et comme il fallait être disponible sur les deux terrains, les enfants ne se sont jamais arrêtés, entre 10 h du matin et tard le soir. Mercredi, il était 23 h quand le dernier match s’est terminé."

Des tournantes de quarante minutes ont été mises en place. "Ils étaient actifs une série sur deux. Pour bien faire, il aurait fallu avoir six enfants en plus pour avoir une rotation supplémentaire. Ce n’est pas le cas mais les enfants sont vraiment incroyables et même s’ils sont fatigués, ils s’accrochent. Certains sont courbaturés mais ils ne se plaignent pas et ils sont terribles. Et à entendre leurs parents, ils passent la meilleure semaine de leur vie avec de véritables amitiés qui se sont créées entre eux. C’est devenu une bande de potes."

La présence de David Goffin est une motivation supplémentaire pour tous ces jeunes âgés de 12 à 18 ans. "Il donne un boost incroyable et ils veulent tous être là et ramasser pour David."

"Nous avons les meilleurs élèves"

Au niveau du recrutement, "une partie des enfants provient de la Raquette de Wavre mais d’autres viennent de plus loin, de Rebecq, de Bruxelles, de Liège ou même de la frontière française. On a fait un appel à candidatures, beaucoup ont répondu présent mais tous n’ont pas pu continuer à cause de la problématique de l’école puisque nous sommes en pleine période scolaire. Mais nous avons les meilleurs élèves."

Restait à leur apprendre le métier car hormis deux filles qui avaient déjà officié lors de l’Ethias Trophy à Mons, le reste était des novices. "Il y a eu trois journées d’entraînement avec François Laurent et Loïc, ils ont eu une partie théorique pendant une bonne heure avant deux heures de travail sur le terrain. "

Au programme: des exercices spécifiques comme les rotations, comment monter sur le terrain, comment faire rouler la balle, la présentation de la balle, un petit rappel des règles, comment fonctionne le changement de balle, comment fonctionner pendant les tie-breaks,… "Pendant les demi-finales du tournoi d’Odrimont, nous avons aussi effectué une répétition générale puis une autre répétition générale sur le site du tournoi samedi dernier avec les joueurs de l’AFT. Ils ont eu une véritable formation pendant quatre journées."

Comments


bottom of page